Retour à la liste 06.04.2018
Sous le casque de ... Tanguy Turgis

Tanguy Turgis, 19 ans, néo-pro et benjamin de la fratrie Turgis dont les trois frères sont devenus cyclistes professionnels, s’est prêté au jeu de notre nouvelle interview "Sous le casque de..." à quelques jours de son premier Paris-Roubaix chez les professionnels ! Attention : fraîcheur et insouciance contagieuses !

 



La course que tu rêves de gagner ?

J’en ai plusieurs ! Paris-Roubaix, le Tour des Flandres, les ardennaises… Toutes les grandes classiques !

 

Ton secteur pavé préféré ?

J’aime bien le Carrefour de l’Arbre et Camphin-en-Pévèle, juste avant.


Est-ce que tu préférerais être champion du monde de route ou de cyclo-cross ?

Champion du monde sur la route mais champion de France en cyclo-cross parce que j’adore ça !

 

Le KOM Strava dont tu es le plus fier ?

Je n’en ai pas beaucoup malheureusement ! Y en a un à côté de chez moi que je fais avec ma famille, j’ai battu mes frères !

   

                                                                        


Ta hantise sur une course ?

Je touche du bois ! Tomber et me casser quelque chose, ça ne m’est jamais arrivé !

 

Le moment le plus embarrassant de ta carrière ?

Sur une reconnaissance d’un cyclo-cross à Besançon, j’étais devant tout le monde et je suis tombé en sautant les planches ! Après je n’ai plus passé de planches pendant 2 ans !

 

Que fais-tu quand tu n’es pas sur ton vélo ?

Je joue à Fortnite avec mes potes sur la Playstation ! Il faut le dire ça, c’est important pour la team !

 


Comment t’occupes-tu le soir en période de course à étapes ?

Je dors ! En général je suis complètement épuisé, je fais juste de la récup.

 

As-tu un rituel superstitieux avant une course ?

Je n’ai pas de rituel répétitif mais il m’arrive de vouloir remettre la paire de chaussettes avec laquelle j’ai gagné.


Ton lieu de vacances préféré ?

Saint Cyr sur Mer, la Cadiere d’Azur, mes grands-parents y ont un mobil-home, on y fait du camping avec toute la famille. Rien de plus important que la famille !

 

Le plat qui te manque le plus en pleine saison ?

Je ne me prive pas particulièrement mais à chaque coupure, c’est direction le fast-food pour le premier repas, c’est le rituel !

 



La personnalité qui t’inspire ?

Quand j’étais plus jeune c’était Philippe Gilbert et Thomas Voeckler mais maintenant je cours avec eux, ce n’est plus pareil ! Je dirais Martin Fourcade, pour la classe et l’aisance !

 

Le sport que tu aurais fait si tu n'avais pas fait de vélo ?

Du biathlon ! Je suis parisien et je n’ai malheureusement jamais fait de ski de fond mais ça a l’air génial ! 


Hors vélo, quel est ton rêve ?

Je veux voyager, visiter des supers endroits comme le Grand Canyon !

 

Qu’est-ce que tu voudrais faire après ta carrière ?

Devenir agent de coureurs cyclistes !

 


Merci Tanguy, et bonne chance pour ton baptême de Roubaix dimanche !



Crédit photo : Vital Concept Cycling Club

chargement